Scandale à Besançon
Une femme enfermée dans une maison de retraite à la demande de son fils


Loading
DISPARITION DE MARYVONNE : LA FAMILLE A LE CONTRÔLE SUR SA VIE. Lire la suite

LETTRE OUVERTE A TOUS LES BIEN - PENSANTS 

QUI N’ONT QU’UN POINT DE VUE DU PROBLEME, QUI NOUS OPPOSE AU FILS DE MARYVONNE


(de la part de tous les ami(e)s du couple)



Quant dans cette famille aimante, on ose dire qu’elle a tout mis en œuvre pour faire soigner Maryvonne mais c’était bien avant qu’il aurait fallu agir, comme son compagnon l’a fait.

En outre, sa famille ne se soucie pas de savoir si les autres affections dont elle souffre (syndrome de Gougerot, maladie de Lyme, problèmes de dos chroniques nécessitant des séances de kiné, hypercholestérolémie…) sont traitées dans cette maison .C’est son compagnon qui a en effet harcelé la direction et les soignants pour les alerter.

D’ailleurs, je note que dans aucune notification du Juge des Tutelles, on ne parle d’obligation de résider dans une de maison de retraite. C’est donc bien  le choix de la famille, au mépris de celui de Maryvonne. Bien entendu puisqu’elle n’est pas capable de décider elle- même, n’est-ce pas…

Non, Mr de Grivel n’est ni un escroc, ni un profiteur, ni un manipulateur. C’est un homme écorché vif qui a vécu des moments extrêmement difficiles dont il n’est pas responsable dès le début de son existence. Il s’est battu pour survivre et depuis, il a soif de justice et de probité et dès qu’il se trouve en face de situations qui le révoltent, il réagit avec véhémence et on peut comprendre qu’il se soit attiré des inimitiés dans un monde où on préfère le « lisse » que l’aspérité. Car sa manière d’être et agir n’est pas faite de concessions : il n’utilise jamais de faux-fuyants et va droit au but. Il reconnaît d’ailleurs volontiers que son caractère entier lui joue des tours. Il n’est pas parfait, soit… Mais ceux qui lui trouvent autant de défauts ne le sont pas non plus, malgré ce qu’ils prétendent. Et, entre un être entier et  fort de caractère et un malfaiteur, il y a quand même un fossé colossal que la famille pourtant franchit avec allégresse.

Et devant tout ce qu’on lui fait subir ainsi qu’à Maryvonne, toute sa pugnacité est à son maximum.

Il se bat pour faire entendre sa voix et celle de sa compagne : qui dans un cas semblable lui jetterait la pierre ? Que feriez-vous si ça vous arrivait ?

J’ai même lu qu’il profite de la justice gratuite pour intenter des procès !!!… Qui parle de gratuité ? Les avocats, c’est bien lui qui les paye et personne d’autre et ce n’est pas gratuit.

Décidément tous les mensonges, toutes les diffamations, même les plus médiocres et ridicules sont assez bonnes pour l’enfoncer !

 Et si Mr de Grivel était ce triste personnage qu’on nous dépeint, il y a bien longtemps qu’il aurait quitté mon amie, non ? Au lieu de ça, il est accablé en permanence de calomnies monstrueuses, menacé de mort et agressé oralement et continue pourtant à se battre !!! Serait-il masochiste pour continuer à vivre ainsi ? Non, il l’aime, simplement et ne veut pas qu’elle sombre !

Je pourrais continuer encore longtemps pour démonter les arguments adverses : Allez donc voir sur le site tous les justificatifs que nous produisons.

Ceux qui n’ont que le fiel dans le cœur, comme si les malheurs que nous prodiguent la nature, la maladie, les accidents ne suffisaient pas, devraient bien réfléchir.

La méchanceté humaine se nourrit de guerre, d’asservissement et d’humiliation, de « contrôle », de génocide, de racisme, d’ostracisme. Mais elle se nourrit aussi des calomnies, des conduites indignes au quotidien qui transforment nos vies en drames.

Quand tous ceux qui cherchent à rendre le monde meilleur par leur humanité, leur simplicité pourront se faire entendre, peut-être arriverons-nous à vivre en paix et que nous ne connaîtrons plus des drames de ce genre ?

Je ne suis pas sûre que nos petits-enfants puissent connaître cet état de grâce… sauf s’ils sont élevés dans la tolérance et le respect des autres, de leurs opinions et de leurs différences. Encore faut-il que les adultes leur montre le chemin.

Dernières nouvelles : nous venons d’apprendre qu’hier, Maryvonne a quitté définitivement la Résidence Granvelle emmenée par son fils. Nous ne saurons pas où : à Paris ou ailleurs …

Cette fois-ci, elle est encore plus isolée, privée de nos visites et de nos conversations téléphoniques, volées avec la complicité des visiteurs qui lui passaient leur portable pour nous joindre ….

Cette fois-ci, sa famille a réussi sa manœuvre pour que Maryvonne disparaisse de nos vies  et disparaisse  physiquement, oralement et moralement aux yeux de tous … Quelle importance , elle n’existait déjà plus ….et nous, nous gênions .

Qu’ils détruisent ainsi leur mère et sœur n’a pas d’importance … Ils ont atteint leur but …

Reste un dernier espoir : l’appel que nous, ainsi que Maryvonne (qui sera convoquée ),avons interjeté ,de l’ordonnance de début Juin réglant la Tutelle qui allait lui être appliquée …la plus restrictive qui puisse exister… celle prévue pour ceux qui ne sont plus capables de rien  , et même de penser … Je vous laisse apprécier .

Son amie de toujours.


Christiane Karsenty

 



Mary début août 2014




Nb de visiteurs:17560
Nb de visiteurs aujourd'hui: 6
Nb de connectés:2